Le placement refuge de la montre de collection

28 fév
2009

LePoint souligne cette semaine que l’horlogerie de luxe reste plus que jamais une valeur refuge …

Du cash en banque ou de l’or aux poignets ? De plus en plus nombreux, de jeunes investisseurs préfèrent la seconde solution. En mars et en mai prochain, à New York, Genève et Paris, trois ventes-phares de montres anciennes vont confirmer la tendance.

Pas de frontières culturelles. L’univers des montres de collection, nourri par un réseau de passionnés sur toute la planète, trouve son épicentre à Genève. Dans le domaine, la maison de ventes leader, Antiquorum, se consacre exclusivement au sujet et, à chaque saison, ses enchères donnent les principales tendances du marché au niveau international. Prochains grands rendez-vous les 4 et 5 mars à New York suivies des très attendues enchères les 28 et 29 mars à Genève. En période de crise, quel est le comportement des nombreux hommes d’affaires qui sont fréquemment aussi des amateurs de montres ? Pour le nouveau directeur opérationnel d’Antiquorum, William Rohr, ” 2008 restera une année record même si dans les derniers mois, on a enregistré une baisse sensible de la demande “. Il parle en chiffres : ” Il y a une baisse d’achat des montres neuves à l’export [depuis la Suisse] en baisse de 50 % depuis septembre dernier. Dans le domaine des montres de collection, les prix sont en baisse de 15 % en moyenne. ”

http://www.lesechos.fr/patrimoine/art-collection/300333174-le-placement-refuge-de-la-montre-de-collection.htm

Ces articles peuvent également vous intéresser …

    Désolé, aucun article…



Ces articles peuvent également vous intéresser ... :


    Désolé, aucun article...


Laissez votre commentaire :


top